"La tuerie de Bofa vise à saper le processus de paix en Casamance"

  • Source: : Seneweb.com | Le 12 janvier, 2018 à 16:01:27 | Lu 7058 fois | 9 Commentaires
content_image

"La tuerie de Bofa vise à saper le processus de paix en Casamance"

La Rencontre africaine pour la défense des droits de l'homme (Raddho) dit avoir appris, "avec consternation les douloureux évènements survenus le samedi 6 janvier à Bofa Bayotte, en Casamance et qui se sont soldés par des morts et des blessés". Dans un communiqué parvenu à Seneweb, elle dénonce les actes barbares commis contre 15 exploitants de bois. "En plus d'être lâches et d'une cruauté qui heurte la conscience, ces actes visent à saper le processus de paix et l'accalmie notée depuis ces dernières années dans le dossier casamançais", relève le document.

La Raddho qualifie "d'un autre âge et irrespectueux de la dignité humaine" la mort atroce de ces 15 personnes.

Sadikh Niass, Secrétaire général  de l'organisation demande "à l'État du Sénégal de prendre toutes les dispositions utiles pour traquer, arrêter et traduire les auteurs de tels actes et leurs complices devant les tribunaux afin de décourager tous ceux qui seraient tentés par la commission de tels actes".

Dans le même sillage, la Raddho lance "un pressant appel aux populations et aux organisations qui disposent d'informations pouvant aider à l'éclatement de la vérité, à coopérer avec les forces de défense et de sécurité".


Auteur: Youssoupha MINE - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (6)


Anonyme En Janvier, 2018 (16:39 PM) 0 FansN°: 1
depuis qu ik n y personne pour dire ce qu il faut faire certahn font ce qu il veulent: coupe de bois, transport tres cher en casamance, manque d emploi, controle intempestif au cantonnement de Niaguiss et personne dit rien, c la casadepuis qu ik n y personne pour dire ce qu il faut faire certahn font ce qu il veulent: coupe de bois, transport tres cher en casamance, manque d emploi, controle intempestif au cantonnement de Niaguiss et personne dit rien, c la casamence
Jean Mendy En Janvier, 2018 (17:35 PM) 0 FansN°: 2
La conspiration sénégalaise planifiée depuis longtemps. Plus les jours passent plus les limbes de la conspiration des conseillés de Sall Macky se dissipe. On voit ce que veulent les coyotes sénégalais contre contre la Casamance. La logique de ces coyotes devait bifurquer et finir en effet papillon contre le MFDC et la Guinée-Bissau.



Anonyme En Janvier, 2018 (20:16 PM) 0 FansN°: 3
Jean tu as raison ; RV sur le site du MFDC ; le journal du pays.com pour comprendre le vrai problème de la Casamance en général, et le problème de l assassinat des 15 personnes dans la foret de Bofa en particulier.
Akila En Janvier, 2018 (21:14 PM) 0 FansN°: 4
Il faut battre le fer qu'il est chaud, a t-on coutume de dire. YAYA DIAME est en exile, il faut profiter et résoudre ce problème une fois pour toute. Le MFDC ne peut pas continuer à prendre la Casamance en otage sans que l' étage sénégalais ne réagisse. Qu'est ce que le MFDC a de plus que l' Armée Sénégalaise ? Continuons de laisser le MFDC prendre confiance, d'ici quelques années, il y aura des élections en Gambie et un proche de YAYA DIAME pourra sortir vainqueur et faire revenir ce dernier dans son pays et les choses vont s'empirer. Vous avez écouté SALIF SADIO l'autre jour sur France 24, il n' est pas prêt à faire la paix et pourquoi nous devrions lui laisser menacer la nation ? Il est qui lui ? Si le MFDC veut, il faut qu'on si c'est la seule solution pour que cette belle Région retrouve la paix. Je sais beaucoup ne me comprendront pas et ils ne manqueront certainement pas de m'insulter, mais, l' avenir nous jugera. A bon entendeur ........................
Anonyme En Janvier, 2018 (23:08 PM) 0 FansN°: 5
Force sera loi république , tant que les criminels ne sont pas encore neutralisés....................

 :sunugaal: 
Anonyme En Janvier, 2018 (00:48 AM) 0 FansN°: 6
Il faut à l'Armée Sénégalaise faire son boulot. Pour celà il faut:

1. Pour chacun des villages du Sud du Sénégal, dans les zones forestières, EXPLIQUER AUX POPULATIONS LES TENANTS ET ABOUTISSANTS DE CE CONFLIT.

2. CONSTRUIRE DES LOGEMENTS STYLES PLAN JAKHAY AUTOUR DES PRINCIPALES VILLES (Ziguinchor, Sédhiou, etc.)

3. DELOCALISER LES POPULATIONS ET LES PLACER DANS CES CITES

4.DECLARER LES ZONES FORESTIERES COMME DES ZONES AVEC ZERO PERSONNES CIVILES.

5. MOBILISER LES FORCES ARMEES SENEGALAISES, EN PHASE AVEC CELLE DE LA CEDEAO POUR MENER UNE GUERRE OUVERTE CONTRE LES REBELLES, ET DECLARER CES ZONES COMME UNE ZONE DE GUERRE ET Y INSTALLER LA LOI MARTIALE. TOUTE PERSONNE TROUVEE DANS CES ZONES FORESTIERES SERA CONSIDEREE COMME UN REBELLE ET IMMEDIATEMENT ABATTUE.



IL FAUT NETTOYER LES ZONES FORESTIERES AU SUD DU SENEGAL DE LA VERMINE ENCRASSEE, SALE ET SAUVAGE APPELLEE "REBELLES".



Il n y a que ces solutions extremes qui peuvent régler le conflit.



ET SURTOUT BANNIR LE MOT "CASAMANCE" du LANGAGE TOURISTIQUE, ADMINISTRATIF, ET DIPLOMATIQUE; NE PARLER QUE DES REGIONS DE ZIGUINCHOR, KOLDA, OU SEDHIOU.
Thie En Janvier, 2018 (11:52 AM) 0 FansN°: 1
oh, beau reveur? ou juste ecervelé?
penses tu que si l'état senegalais pouvait le faire il ne l'aurait pas fait avant ta naissance?
l'armée senegalaise n'a pu vaincre des gens qui ont commencé avec des fleches et des gourdins, comment voulez vous les vaicre quand ils maintenant des armes automatique comme eux?
juste une question de bon sens
Bobo En Janvier, 2018 (12:58 PM) 0 FansN°: 1
d’après une source bien renseignée, le gouvernement sénégalais et son armée „chercheraient à accuser le chien de rage pour l’abattre“. toujours selon notre source, „ils voulaient profiter du massacre des 13 jeunes abattus dans la forêt classée de bofa bayotte pour attaquer les positions des combattants du mouvement des forces démocratiques de casamance. c’est un plan qui a été préparé depuis longtemps“. et notre source de renseigner que ce massacre du 06 janvier 2018 n’est que prétexte de dakar pour vouloir mettre fin au processus de paix den casamance. d’où le renfort des effectifs l’armée et du matériel de guerre en casamance depuis plusieurs semaines.

ces informations semblent bien collaborer avec les événements qui sont entrain de se dérouler en casamance depuis décembre 2017: la fameuse main tendue de macky au mdfc, la libération discrète du 1er janvier 2018 des „deux rebelles de salif sadio et le refus catégorique de dakar de se prononcer sur cette liberté“, l’envoi des services du renseignement sur le terrain avant même l’événement tragique qui a coûté la vie à de pauvres casamancais, les bombardements et le déploiement des troupes militaire vers les cantonnements des bases d’attika.

l’objectif?
dakar a vu d’un mauvais oeil la réunification des différentes sensibilités de l’aile combattante du mouvement indépendantiste. l’unité du maquis „mettrait en position de force attika qui pourrait recruter d’autres jeunes casamancais pour renforcer ses rangs. “ or l’unité du maquis „l’oxygène“ (les futurs nouveaux recrus) et „la bonne communication efficace et rapide du mdfc qui surprend dakar“ pourraient permettre de constater un équilibre de la terreur sur le terrain.

tout en sachant que la machine est en bonne marche, il faut chercher à la „ mettre en panne“, „interrompre le processus de paix en cours“ et „attaquer césar“. parce que césar refuse „le déminage, la construction des pistes et a coupé tout contact avec les émissaires de dakar. il faut donc „l’attaquer pour stopper le processus de l’unité du maquis et le contraindre à négocier comme salif“.

arrestations ?
l’aile politique locale n’est pas non plus épargnée par le plan de décapitation du mouvement indépendantiste casamancais. on envisagerait de mettre la main sur „ jeunes leaders locaux qui sont entrain de donner du sang neuf au mfdc partout en casamance, à dakar et jusqu’à dans le vieux continent, l’europe. “

le quai d’orsay
informé et inquiet, le quai d’orsay a tenu à déconseiller aux voyageurs d’affaires de se déplacer en casamance.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com