GBissau : sept pirogues sénégalaises saisies, quatre s’échappent avec un élément de la marine nationale

  • Source: : Apanews | Le 18 juillet, 2017 à 16:07:58 | Lu 2865 fois | 10 Commentaires
content_image

GBissau : sept pirogues sénégalaises saisies, quatre s’échappent avec un élément de la marine nationale

Les autorités chargées de la surveillance maritime de la Guinée-Bissau ont capturé onze pirogues de pêcheurs sénégalais qui pratiquaient la pêche illégale dans les eaux territoriales bissau-guinéennes, tandis que quatre autres ont réussi à s’échapper emportant avec eux un élément de la garde nationale.

S’adressant à la presse au port de Pindjiguiti, lors de la présentation publique de ces pirogues, le coordonnateur des activités de pêche des services d'inspection (FISCAP), a expliqué que les saisies de résultent d'une opération conjointe entre le ministère des Pêches, l’Administration maritime, la Marine et la Garde nationale.

« Onze pirogues ont été saisies, mais quatre autres se sont échappées emportant avec elles un élément des forces de la Garde nationale, en raison de l'insuffisance des hommes chargés du contrôler de  toutes les pirogues saisies », a expliqué Mario Fambé.

Ce responsable a souligné que les autorités maritimes ont déjà initié les démarches auprès de la commission sous régionale de la pêche (CSRP) afin qu'elle puisse contacter le ministère des Pêches du Sénégal pour que les pirogues qui ont fui puissent revenir en Guinée-Bissau pour être jugé de leurs actes.

Interrogé sur les circonstances dans lesquelles un élément de la garde nationale a été capturé par l'une des pirogues sénégalaises en fuite, Mario Fambé explique que la haute mer à ses « réalités ».

« L'opération a eu lieu la nuit. Et seuls ceux qui n’ont jamais connu la mer peuvent se poser de telles questions. Il est difficile de saisir un tel nombre de pirogues avec de petits groupes d’éléments de surveillance», a-t-il dit.

Mario Fambé a souligné qu’en de nombreuses occasions, il y avait même des décès des éléments de la marine nationale, lors d’opérations de saisies de pirogues pratiquant la pêche illégale.

Le coordonnateur de FISCAP dit détenir des informations selon lesquelles l'élément de la garde nationale emporté par les pécheurs sénégalais fuyards se trouverait au Sénégal « en bonne santé et en sécurité », auprès des autorités de ce pays.

« Mais ce n'est pas notre souhait parce que l'homme a été pris avec son uniforme et arme de service et on ne doit jamais permettre à un de nos partenaires de pêche de continuer à pratiquer des actes de genre » regrette-t-il.

Interrogé sur les mesures que le FISCAP envisage de prendre pour éviter des actes de capture ou d'agression de ses éléments en haute mer, Mario Fambé dit que son service renforcera les moyens de contrôle.

« Nous remarquons que l’unique entité nationale Marinha de Guerra qui assure la sécurité maritime, est actuellement dépourvue de moyens. Nous sommes donc dans une situation très compliquée. Le gouvernement pour résoudre les problèmes de nos mers, devrait nous doter des moyens appropriés à cette fin «, a-t-il dit.

Fambé a affirmé qu'il y a des ressources humaines capables, mais ils ne peuvent rien faire sans les moyens matériels suffisants.

Le commandant de la garde nationale, Armando da Costa Marna, a réitéré aussi le déficit de moyens matériels de la garde nationale, au moment le personnel déploie des efforts pour garantir l'autorité de l’Etat.

 Armando da Costa Marna a souligné qu’il a déjà pris contact avec les autorités sénégalaises pour le retour de l'élément de la Garde nationale.


Auteur: Apanews - Apanews






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (8)


Anonyme En Juillet, 2017 (16:24 PM) 0 FansN°: 1
Ah les pêcheurs sénégalais indisciplinés pourchassés de partout Mauritanie Guinée Bissau Gambie etc.

Reply_author En Juillet, 2017 (22:30 PM) 0 FansN°: 1
wakhatico, sougnou pêcheurs da gnou deung. même au sénégal, des pêcheurs ouakamois, habitués aux attaques contre les innocents comme ils l'ont fait à demba diop, ont étés repoussés par des pêcheurs ngaparois il y a quelques années de cela, et pour les mêmes raisons. À ngaparou, les pêcheurs et toute la communauté ont décidé d'interdire la pêche sur une zone déterminée pour permettre une meilleure reproduction des poissons. ce programme a connu un grand succès et les pêcheurs ouakamois qui n'ont fait aucun effort pour gérer leurs ressources aquatiques ont voulu venir à ngaparou pour pêcher avec la même indiscipline dont ils ont fait montre en mauritanie et en guinée bissao et c'est pour cette raison que les pêcheurs ngaparois leur ont dit "niet"! ils n'ont qu'à faire les mêmes efforts pour développer leurs ressources halieutiques comme les ngaparois au lieu de faire les indisciplinés un peu partout.
u
Anonyme En Juillet, 2017 (17:13 PM) 0 FansN°: 2
Il faut les punir severement :emoshoot:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang: 
Anonyme En Juillet, 2017 (17:14 PM) 0 FansN°: 3
Franchement nos pêcheurs risquent de nous mettre à dos tous nos voisins à cause de leur indiscipline!!!!!!!!!! :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2: 
Anonyme En Juillet, 2017 (17:22 PM) 0 FansN°: 4
Pensez à crier contre les bateaux chinois, russes et je ne sais qui d'autres qui pillent nos ressources depuis des decennies.

C'est pire.

Senegalais est seulement pressé à critiquer son compatriote.

Les bissau guineens et les ghaneens viennent pecher chez nous.

Savez vous pourquoi les mauritaniens ne viennent pas ? Parce qu'ils ne pechent pas. :-)

Ils donnent leur autorisations à des pecheurs senegalais pour pecher dans leurs propres eaux territoriales et debarquer les produits en mauritanie.;.

Anonyme En Juillet, 2017 (17:27 PM) 0 FansN°: 5
Je vous dis, que les jeunes Senegalais sont partout comme ca, leur indiscipline est caraterisee partout ou ils sont, meme en Europe, ils se battent avec les policiers pour les actes illicites qu ils commettent. C est dommage. Yarou dafa bakh thi yeupp.
Anonyme En Juillet, 2017 (18:13 PM) 0 FansN°: 6
vraiment c'est du jamais vu comment emporter un élément en tenu avec arme de service les risques sont énormes c'est ça l'afrique mane soldat mako wakh j'ai vraiment pitié de cet élément
Anonyme En Juillet, 2017 (18:32 PM) 0 FansN°: 7
Ce sont les memes personne qui vont voter macky sall et son gouvernement qui ont signe des accords pour permettre aux autres de ratisser les cotes senegalaise parceque le marabout qui roule en mercedes le demande. Ce sont les meme qui vont se ranger derriere les politicien vereux qui nont rien foutu sinon sacrifier leur avenir et l'avenir de leurs enfants.
Anonyme En Juillet, 2017 (08:31 AM) 0 FansN°: 8
L'indiscipline ne mène nulle part. En Mauritanie, c'est pareil. Après ce sont ces même pécheurs qui vont crier sous toutes les fenêtres qu'ils sont victimes de racisme et d'actes irresponsables. Si vous voulez être tranquilles soyez en règle.

BASTA

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com