Des efforts à faire pour la promotion de la femme souligne Mariama Sarr

  • Source: : APS | Le 06 mai, 2017 à 18:05:22 | Lu 1820 fois | 10 Commentaires
content_image

Mariama Sarr, ministre de la Femme, de la Famille et de l'Enfance

Le Sénégal doit faire davantage d'efforts en matière de promotion du genre, compte tenu du poids des femmes dans la production agricole nationale par exemple, a indiqué la ministre Mariama Sarr, en charge du secteur.

Quelque "70% de la production agricole (nationale) dépend des femmes alors qu'elles ne possèdent que 2% des terres, en plus, le chômage affecte davantage les femmes que les hommes avec respectivement" 29,9 et 12,6%, a renseigné la ministre de la Femme, de la Famille et de l'Enfance.

Mme Sarr présidait vendredi à Linguère (Louga), la cérémonie officielle de la 29 éme édition de la Quinzaine nationale de la femme, dont le thème porte sur "Plan Sénégal Emergent (PSE) : un levier essentiel pour l'automatisation des femmes".

Des "progrès importants ont été accomplis en faveur de la prise en charge des préoccupations des femmes, mais beaucoup reste à faire", notamment dans le domaine de l'accès au crédit et au foncier en milieu rural et périurbain, a commenté la ministre.

Il reste que le Sénégal se trouve selon elle "dans le peloton de tête des Etats africains respectueux des droits humains particulièrement ceux des femmes".

La politique de promotion de la femme a connu "un bon qualificatif", a fait valoir Mariama Sarr, affirmant que le Plan Sénégal émergent (PSE) "accorde une place importante au capital humain, au genre et à la protection sociale".

Des conseils de quartier ont été mis en place, qui ont bénéficié de financements dont 80% sont revenus à des femmes de toutes les régions du Sénégal, a signalé la ministre de la Femme, de la Famille et de l'Enfance.

Les bénéficiaires de ces fonds s'investissent à des activités génératrices de revenus ou s'investissent dans les petites et moyennes entreprises, a-t-elle expliqué.

De même, a poursuivi Mariama Sarr, "60% des sortants de l'enseignent technique et de la formation professionnelle constitués de filles sont insérées" professionnellement.

Selon le maire de Linguère et ministre de l'Industrie et des Mines Aly Ngouille Ndiaye, présent à cette cérémonie, pour accéder au développement, "l'automatisation économique des femmes doit être au cœur des stratégies visant à édifier des économies dynamiques et fédératrices".

Or, au Sénégal et ailleurs, "des femmes continuent de vivre dans des situations difficiles de dépendance en ce 21e siècle, situation d'autant plus absurde que démographiquement majoritaires, elles jouent le rôle essentiel dans le soutien à la sécurité alimentaire et contribuent également à l'amélioration des moyens de subsistance", a-t-il noté.

Aussi ces femmes continuent-elles de subir des discriminations dans l'accès aux terres et à d'autres ressources productrices telles que l'énergie, l'eau, les pâturages, les forets les intrants agricoles, a déploré Aly Ngouille Ndiaye, en présence notamment du ministre des Sports Matar Bâ.


Auteur: aps - APS




Commentaire (8)


Mamadou Lamine Papa Ngao il y a 2 semaines (18:53 PM) 0 FansN°: 1
Madame ministre il est actuel de penser a la valorisation de famille autour des femmes travailleuses et non.Mais on pourra pas regler tous les problemes des maisons avec les femmes.Il y en a qui vont bebeficier de subvention et d autres non.Un exemple anomalie

et on est venu me dire au moment ou je depose mon testament une autre famille vient

monter un mariage pour esperer figurer dans mon testament.Escroquerie.On commence a valoriser les familles et les maisons des femmes occuperont les charges de nourriture et avoir un champ cultiver pour manger et vendre et aussi trouver de l argent our les enfants leur avenir valorisation strategique si au depart certaines femmes font de l escroquerie ils detournent l argent de subvention agricole appareillage injuste au depart.commencons a distinguer les vraies femmes productrices des truandes.
Anonyme il y a 2 semaines (19:14 PM) 0 FansN°: 2
Le discours de Monsieur AZly Ngouille Ndiaye vise à plaire aux femmes des électrices en vue) mais le discours reconnaît en même que le PSE (volet genre) a échoué dans ses réalisations destinées aux femmes . Vous confirmez ce diagnostic Monsieur le Ministre ???
Anonyme il y a 2 semaines (23:54 PM) 0 FansN°: 3
Une seule question : je rencontre toujours des enfants talibés qui trainent dans la rue. Ou en etes vous avec ce programme ?
Reply_author il y a 2 semaines (12:44 PM) 0 FansN°: 1
on rencontre également des prostituées sur le trottoir qu'en penses-tu ?
Anonyme il y a 2 semaines (09:30 AM) 0 FansN°: 4
C'est vrai, j'ai vu une large communication de cet événement à la télé, une maladie que moi même je ne connaissais pas. Affreuse et difficile. Je me disais que cet évènement aura beaucoup de succès puisque captivant, cependant, ma déception fut grande quand j'ai entendu la présidente de cette association de femme dire que ces mauvaises volontés qui viennent d'être citées n'ont même pas accusé réception de leur correspondance. alors qu'il distribuent de l'argent a des fins politiques. Une honte !



Ne vous découragez point mesdames, faites ce que vous avez a faire seul Dieu est éternel. Il arrivera un jour ou tous ces gens la seront oubliés et peut être un de ces enfants seront à leur place. Wasalam.
Macodou Guedel Mane Ndao il y a 2 semaines (13:19 PM) 0 FansN°: 5
Maintenant que Me Souleymane Ndene NDIAYE a rejoint Son Frère et Ami Macky SALL à L invitation de ce dernier , le Saloum demande à sa fille Mariama SARR de se concentrer sur son portefeuille de Ministre et de laisser la Mairie au PM NDIAYE qui saura s en occuper efficacement comme jadis le talentueux Ministre Me Caldiodio NDIAYE .

Quant à la Mimi TOURE , nous souhaitons vivement qu elle retourne à Yoff ou ailleurs dans l oriental du Pays dont elle est originaire .

Vérifications sérieusement faites et même si comme le clame urbi et orbi , ses grands parents en bons Peuls étaient des allogènes au Sine Saloum .

Kaolack à besoin d un Maire dont les origines sont à Mbey ( Kahone ).

S E M le Président AALL que nous considérons un des nôtres devrait prendre une décision sans appel dans ce sens , en attendant L élection de Souleymane Ndene au perchoir pour remplacer cet autre Fils du Saloum , S E M Moustapha NIASSE dont L âge canonique justifie le retrait gracieux de la tête de cette importante Institution de La Republique .

Hue Cocotte ! il y a 2 semaines (14:15 PM) 0 FansN°: 6
Il reste que le Sénégal se trouve selon elle "dans le peloton de tête des Etats africains respectueux des droits humains particulièrement ceux des femmes".



Elle marche sur la tête et dit de gros mensonges par volonté électorale ou par nullité et incompétence ?



De tous temps, la femme africaine est le pilier de la famille et c'est elle qui malgré ses maigres ressources est là, pour son mari, ses enfants, ses parents.

C'est elle qui doit se lever pour servir son mari comme un pacha, doit se "prostituer" chaque jour pour la demande quotidienne qui sert à donner à manger aux innombrables enfants que ce mm mari lui impose.



Si elle a un petit commerce , elle doit gagner son revenu avec des moyens dignes du Moyen âge, sans outils adéquats pendant que son pacha sirote le thé ...



un pays qui ne respecte les femmes; mère, épouse, fille est un pays qui restera sous-développé, le Sénégal en fait partie n'en déplaise à Mariama Sarr !





 :looney:  :looney:  :looney:  :looney:  :looney:  :looney:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :fbhang:  :fbhang:  :taz-smile:  :taz-smile:  :taz-smile: 
Anonyme il y a 2 semaines (20:15 PM) 0 FansN°: 7
Me Souleymane Ndene ferait un excellent Maire si le PR lui en donne les moyen et IL saura remettre de L Ordre dans les rangs de L APR au Saloum ou tout le monde se comporte comme à la cour de L reine Petaude .



IL est URGENT d agir afin que plaque tournante et Charnière entre plusieurs états de L Uemoa et de la CEDEAO , Kaolack puisse jouer son rôle plein et entier .
Anonyme il y a 2 semaines (23:42 PM) 0 FansN°: 8
Mdr. N'éssayer pas de revaloriser mariama SARR. Cette femme est le pire Maire de kaolack doublée de la plus nulle ministre du gouvernement de Macky. Quand on lui demande le bilan de sa gestion municipale, elle parle des PROMOVILLES. Rire, elle oublie que c'est un projet de l'Etat. Qu'a-t-elle fait de ses 3 242 000 de budget? tchipiri, on voit pourquoi, elle est facilement noyé par mimi qui n'a même pas fait 1an à Kaolack. :taala_sylla:  :taala_sylla: 

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com