Benno à Diourbel : Une coalition, deux meetings

  • Source: : Seneweb.com | Le 22 juillet, 2017 à 07:07:33 | Lu 4362 fois | 8 Commentaires
content_image

Benno à Diourbel : Une coalition, deux meetings

Plusieurs comités électoraux, une multitude de sièges, de tendances rivales, une bataille pour le leadership, une guéguerre fratricide, et le décor est planté. L'unité tant criée sur tous les toits par les responsables de l'Apr à Diourbel, a fini par voler en éclats hier vendredi devant le Premier ministre Mahammad Boun Abdallah Dionne.

Pour la première fois depuis le début de cette campagne pour les législatives, la tête de liste de la coalition présidentielle a été obligée de présider deux meetings dans une même ville, et de surcroît au même moment dans des lieux à moins d'un kilomètre d'intervalle. Parce que Aminata Tall, Dame Diop, Malick Fall, et les autres responsables "républicains" n'ont pas réussi à accorder leurs violons. Deux meetings ont eu lieu pour accueillir le Premier ministre.

Dionne s'est d'abord rendu au terrain de la caserne des sapeurs-pompiers pour assister au meeting de Dame Diop, Malick Fall et consorts, avant de prendre la direction de la Poste une vingtaine de minutes plus tard où Aminata Tall, elle aussi, tenait son meeting. 

Si les deux camps n'ont pas trouvé une entente, c'est parce que Dame Diop et les autres refusaient toute forme d'animation ou de folklore suite au décès du sergent Wally Diop qui a péri dans l'incendie du marché central de Diourbel. De l'autre côté, Aminata Tall et les siens étaient déterminés à accueillir le Premier ministre avec tambours et trompettes. 

En fin de compte, chacun est parti de son côté. Finalement, Dame Diop a reçu Dionne et sa délégation dans la sobriété. Alors que Aminata Tall, Saer Diop, Khassoum Wone et leurs partisans ont accueilli la tête de liste nationale de la coalition Bennoo Bok Yaakaar dans une ambiance festive. Le PM n'a eu d'autres choix que d'inciter les deux camps à l'unité, après avoir vanté les réalisations de Macky Sall dans le Baol. 

 

 


Auteur: Abdou Diawara - Seneweb.com - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (4)


Anonyme En Juillet, 2017 (10:29 AM) 0 FansN°: 1
Le recueillement est souhaitable en memoire du sapeur- pompier décédé dans l'incendie du marché de diourbel
Reply_author En Juillet, 2017 (10:50 AM) 0 FansN°: 1
senegal, senegal, senegal, senegal, senegal, senegal, senegal


ousmane sonko ou l'escroquerie politico-mediatique

la diaspora sénégalaise respecte-t-elle notre pays et notre démocratie ? en effet, cette diaspora vit dans des pays démocratiques, où aucun candidat (aux législatives, à la présidentielle et même pour des primaires) ne peut avoir comme coordonnateur ou principal collaborateur un patron de presse (télé, radio, journal ou site internet). dans le cas d'une telle collaboration, le patron de presse démissionne. la démission ou le congé étant aussi la règle pour le journaliste ou l'animateur. ce fut le cas d'audrey pulvar, lors des primaires du ps français en 2012, alors qu'elle était la compagne d'arnaud montebourg.

ces règles de bonnes mœurs démocratiques, les émigrés les connaissent parfaitement et les apprécient en occident. mais, concernant notre propre pays, ils bafouent ces règles, comme si le citoyen sénégalais ne méritaient pas la meilleure démocratie. en effet, des émigrés sont sur la liste de sonko et d'autres sont prêts à voter pour lui, alors que son coordonnateur n'est autre que demba makalou, le directeur général de seneweb, le site d'information le plus regardé par la diaspora et les sénégalais.

sonko, qui passe son temps à dénoncer et accuser, sait parfaitement que sa relation avec mr makalou s'appelle collusion ou conflit d'intÉrÊt. donc s'il était honnête avec nous, ses compatriotes, il ne serait pas dans ce cas. et pire, mr makalou figure en très bonne position sur la liste nationale de sonko.
c'est comme si mr racine talla, dg de la rts, était en très bonne position sur la liste nationale de bby. personne ne l'aurait accepté. donc pourquoi la diaspora l'accepte dans le cas de sonko ? surtout, comment sonko, le donneur de leçon, peut bafouer à ce point les valeurs qu'il évoque sans cesse ?

nous ne sommes pas en temps de guerre, et donc, actuellement, notre patriotisme se mesure à notre engagement à servir civilement notre pays. ce qui commence par le respect de nos compatriotes. un respect qui n'est pas observé par sonko. ce qui est d'autant plus grave dans son cas qu'il ne cesse de dénoncer les fautes des autres et d'accuser tout le monde.

naturellement, sonko et demba makalou n'avoueront jamais leur flagrante escroquerie, comme ils ne s'expliqueront jamais. mais vous les émigrés, en tout cas ceux d'entre vous qui souhaitent à notre pays une démocratie irréprochable, ne voteront pas pour un tricheur (sonko, bby, manko taxawu, manko watu, etc.), car celui qui triche pour conquérir une position trichera pour la conserver. donc avec sonko, ce n'est pas le meilleur qui attend notre pays, mais la poursuite de la tricherie.

la diaspora aime notre pays, les sénégalais aiment le sénégal, donc qu'ils tournent le dos à tous les tricheurs, surtout les plus jeunes, parce qu'ils vont gérer le pays pendant 50 autres années. une catastrophe !!!

ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo
Anonyme En Juillet, 2017 (10:51 AM) 0 FansN°: 2
vrai senegal, vrai senegal, vrai senegal, vrai senegal, vrai senegal, vrai senegal



La diaspora sénégalaise respecte-t-elle notre pays et notre démocratie ? En effet, cette diaspora vit dans des pays démocratiques, où aucun candidat (aux législatives, à la présidentielle et même pour des primaires) ne peut avoir comme coordonnateur ou principal collaborateur un patron de presse (télé, radio, journal ou site internet). Dans le cas d'une telle collaboration, le patron de presse démissionne. La démission ou le congé étant aussi la règle pour le journaliste ou l'animateur. Ce fut le cas d'Audrey Pulvar, lors des primaires du PS français en 2012, alors qu'elle était la compagne d'Arnaud Montebourg.



Ces règles de bonnes mœurs démocratiques, les émigrés les connaissent parfaitement et les apprécient en Occident. Mais, concernant notre propre pays, ils bafouent ces règles, comme si le citoyen sénégalais ne méritaient pas la meilleure démocratie. En effet, des émigrés sont sur la liste de Sonko et d'autres sont prêts à voter pour lui, alors que son coordonnateur n'est autre que Demba Makalou, le Directeur Général de Seneweb, le site d'information le plus regardé par la diaspora et les Sénégalais.



Sonko, qui passe son temps à dénoncer et accuser, sait parfaitement que sa relation avec Mr Makalou s'appelle COLLUSION ou CONFLIT D'INTÉRÊT. Donc s'il était honnête avec nous, ses compatriotes, il ne serait pas dans ce cas. Et pire, Mr Makalou figure en très bonne position sur la liste nationale de Sonko.

C'est comme si Mr Racine Talla, DG de la RTS, était en très bonne position sur la liste nationale de BBY. Personne ne l'aurait accepté. Donc pourquoi la diaspora l'accepte dans le cas de Sonko ? Surtout, comment Sonko, le donneur de leçon, peut bafouer à ce point les valeurs qu'il évoque sans cesse ?



Nous ne sommes pas en temps de guerre, et donc, actuellement, notre patriotisme se mesure à notre engagement à servir civilement notre pays. Ce qui commence par le respect de nos compatriotes. Un respect qui n'est pas observé par Sonko. Ce qui est d'autant plus grave dans son cas qu'il ne cesse de dénoncer les fautes des autres et d'accuser tout le monde.



Naturellement, Sonko et Demba Makalou n'avoueront jamais leur flagrante escroquerie, comme ils ne s'expliqueront jamais. Mais vous les émigrés, en tout cas ceux d'entre vous qui souhaitent à notre pays une démocratie irréprochable, ne voteront pas pour un tricheur (Sonko, BBY, Manko Taxawu, Manko Watu, etc.), car celui qui triche pour conquérir une position trichera pour la conserver. Donc avec Sonko, ce n'est pas le meilleur qui attend notre pays, mais la poursuite de la tricherie.



La diaspora aime notre pays, les sénégalais aiment le Sénégal, donc qu'ils tournent le dos à tous les tricheurs, surtout les plus jeunes, parce qu'ils vont gérer le pays pendant 50 autres années. Une catastrophe !!!



 :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre: 
Anonyme En Juillet, 2017 (15:31 PM) 0 FansN°: 3
Heureusement les mastotondes de Sonacos ressortissants de Diourbel sont venus à la rescousse pour mobiliser les Diourbelois , franchement ils ont sauvé la mobilisation par leurs moyens propres et ne sont derrière aucun camp
Anonyme En Juillet, 2017 (21:18 PM) 0 FansN°: 4
J'ai quitté benno à cause de amineta tall vomir par le baol,elle n'est même pas inscrite à diourbel.les baol baols qui sont derrière elle le sont pour l'argent, quand khassoum wone,il est mort depuis longtemps.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com