Marine Le Pen, la politique en héritage

  • Source: : BBC-Afrique | Le 11 avril, 2017 à 15:04:04 | Lu 2499 fois | 2 Commentaires
content_image

Marine Le Pen, la politique en héritage

Marine Le Pen, la candidate du Front National, le parti d'extrême droite, est une héritière en politique. Son père Jean-Marie a fondé le parti d'extrême droite qu'elle dirige aujourd'hui.

Même si la plupart des sondages la placent au second tour, ils ne la donnent pas victorieuse. Candidate en 2012, elle avait été éliminée au premier tour mais était arrivée troisième avec 17,90%. Un record pour le FN. Son père n'a jamais obtenu un tel score au premier tour d'un scrutin présidentiel même si en 2002, il s'était qualifié face à Chirac en éliminant Lionel Jospin.

Marine Le Pen fait peur à une partie de l'électorat français. Ses idées nationalistes, son programme antimusulman et sa volonté de fermer la France aux migrants font craindre le pire.

Dans le sillage de Papa

Troisième fille de Jean-Marie Le Pen, Marine est une avocate inscrite au barreau de Paris depuis 1992. Elle a été très tôt confrontée à la réalité de la vie politique. En Novembre 1976, à seulement 8ans, sa famille échappe à un attentat contre la maison familiale à Paris. Blessée par des éclats de verre, Marine et ses deux sœurs s'en sortent indemne.

Dans son autobiographie, Marine Le Pen écrit qu'"il aura fallu cette nuit d'horreur pour que je découvre que mon père 'faisait de la politique'"

Cet épisode va façonner le reste de sa vie marquée, plus tard, par le divorce médiatisé de ses parents.
"Je me suis constitué une armure très solide. Quand elle est assez épaisse, elle vous protège des agressions. C'est la même armure qui me protège des attaques et de l'euphorie », déclare-t-elle dans un entretien en 2016.
A partir de 1998, elle devient tour à tour conseillère régionale d'Île-de-France, du Nord-Pas-de-Calais puis des Hauts-de-France, conseillère municipale d'Hénin-Beaumont et siège depuis 2004 au Parlement européen, où elle co-préside le groupe politique Europe des nations et des libertés (ENL).

Marine Le Pen fait peur à une partie de l'électorat français.

En janvier 2011, au congrès de Tour, Marine Le Pen bat Bruno Gollnisch et devient la nouvelle présidente du Front national avec plus de 67% des voix. Un plébiscite qui lui donne une légitimité totale que le taux de participation de 76,45% va renforcer. Elle succède à son père et entame l'entreprise de « dédiabolisation du Front national » dont son père reste le président d'honneur.

En 2015, Jean-Marie Le Pen crée la polémique en qualifiant les chambres à gaz de la Seconde Guerre mondiale de "détail". Il est exclu du Front national le 20 août 2015. Il attaque en justice la décision. Son exclusion est confirmée par la justice en novembre 2016.

« Arrêter l'immigration légale et illégale »

Marine Le Pen fait peur aux immigrés vivant dans l'hexagone. Et à juste raison. Son programme immigration se résume à fermer les portes de la France.

"Je veux arrêter l'immigration légale et illégale. 200.000 étrangers légaux entrent en France chaque année depuis 10 ans, et au moins autant d'illégaux", théorise-t-elle.

Marine Le Pen n'empêcherait pas toute immigration, mais limiterait le nombre d'entrées légales sur le territoire français à 10.000 par an, contre environ 200.000 depuis une dizaine d'années.

Pour arriver à empêcher les immigrés d'accéder à la France, elle prévoit de mettre en place une politique dissuasive en coupant les aides diverses et variées, les subventions, l'aide médicale d'Etat.

"Je suis là pour défendre le peuple français et sa stabilité. Parce que parmi le flux de réfugiés, des terroristes se sont glissés à travers les réfugiés. Nous devons retrouver nos frontières et arrêter l'immigration parce que les Français n'en peuvent plus. Nous n'avons plus rien à leur offrir. Nous avons 7 millions de chômeurs et 9 millions de pauvres", a-t-elle déclaré lors d'un débat sur TF1.

Marine Le Pen prône aussi une "consultation nationale" sur l'"accès à la citoyenneté". Pour elle, le "coût de l'immigration est "accablant", même si "le premier ennemi" de la France n'est pas "le migrant" mais "l'individualisme radical qui fait de chaque homme ou femme une marchandise comme une autre".

"Il faut arrêter le regroupement familial et l'immigration, supprimer le droit du sol, modifier le code de la nationalité", a-t-elle écrit sur Twitter.


Auteur: Ndèye Khady LO - BBC-Afrique






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (2)


Anonyme En Avril, 2017 (15:23 PM) 0 FansN°: 1
Le peuple français n'a rien à faire de marine Le Penn. Elle ne le connait pas elle a été élevée dans les beaux quartiers de Neuilly ( là où les prévaricateurs africains achètent des hôtels particuliers) au château de Montretout,Rien que le nom donne à penser de la simplicité du lieu! amenée à l'école en voiture de luxe, Rolls, jaguar elle prétend représenter le peuple français au chômage! quelle honte! De plus elle est raciste, xénophobe, inepte en économie et en histoire. Qu'est-ce qu'on ferait avec cette bonne femme!
Anonyme En Avril, 2017 (16:31 PM) 0 FansN°: 2
Ce n'est pas son père qui a crée le partie , ce partie existe bel et bien longtemps son pére était juste membre dans ce partie

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com