72 milliards de chiffre d'affaires pour le secteur entre 2012 et 2013 (ministre)

  • Source: : APS | Le 19 décembre, 2014 à 12:12:36 | Lu 15104 fois | 21 Commentaires
content_image

72 milliards de chiffre d'affaires pour le secteur entre 2012 et 2013 (ministre)

Le secteur de l'aviculture a généré plus de 30.000 emplois directs et indirects pour un chiffre d'affaires de plus de 72 milliards de francs CFA et indirects en 2012/2013, a révélé la ministre sénégalaise de l’Elevage et de la Production animale, Aminata Mbengue Ndiaye.

Sur la base de ces résultats, l'aviculture sénégalaise, de type traditionnel ou familial, revêt "une très grande importance socio-économique", a-t-elle déclaré.

Mme Ndiaye procédait jeudi, à Saly-Portudal (Mbour, ouest) à l’ouverture officielle d’un atelier sous-régional de réflexion sur la promotion des échanges d’intrants avicoles, notamment sur le transport aérien des poussins d’un jour, au sein de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

Cette activité pratiquée par la quasi-totalité des ménages en milieu rural et même périurbain, constitue "un levier important" de lutte contre la pauvreté en général et la malnutrition en particulier, a souligné la ministre de l’Elevage et de la Production animale.

Elle a rappelé que la filière avicole a connu "une période forte de croissance" dans les années 1990, une progression contrariée à partir des années 2000 dans l’espace UEMOA, avec l’avènement du Tarif extérieur commun (TEC), caractérisé par une baisse des droits de porte de 35% à 20%. 

Le TEC a favorisé "l'importation massive" de viande de volaille, essentiellement sous forme de découpes, avec des cuisses de poulets en général, plus accessibles pour les ménages à faibles revenus, a expliqué Aminata Mbengue Ndiaye.

"Cette situation qui avait entraîné des fermetures massives d’exploitations avicoles et des pertes d’emplois, aura prévalu jusqu’à la suppression des importations de produits avicoles, par arrêté interministériel n°007717 du 24 novembre 2005, portant interdiction d’importer des produits avicoles et matériels avicoles usagers, comme mesure de protection contre la Grippe aviaire qui est une zoonose", a précisé la ministre.

La filière avicole industrielle a par la suite "réagi positivement", avec la reprise de ses activités grâce à des investissements privés importants de l’ordre de 12 milliards de francs CFA dans la production de poussins et d’aliment de volaille, ainsi que dans la création de fermes modernes.

"Le principe de précaution qui a prévalu jusqu’ici est donc plus que jamais d’actualité, si l’on tient compte du problème lié à la traçabilité des produits avicoles en général et alimentaires en particulier ainsi que de la circulation de H7N9 et de H5N8 récemment dans certains pays d’Europe", a insisté la ministre de l’Elevage et de la Production animale.

ADE/BK


Auteur: Aps - APS


Commentaire (8)


Vesjgh En Décembre, 2014 (12:10 PM) 0 FansN°: 1
.... :hun: "Démise par Wade pour «défaut de militantisme»..... :hun:  :hun:  :hun: 



...vive AWA M.C.SECK... :love:  :love:  :love:  :love:   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :sn:  :sn:  :sn: 
Heisernovver En Décembre, 2014 (12:24 PM) 0 FansN°: 2
ces séminaires et autres meeting du genre journée de l'élevage ne servent à rien. cette ministre ne fait que communiquer sur le travail abattu par son prédécesseur oumy khairy. Elle n'ose même pas procéder à des nominations à des postes de responsabilité, c'est l'équipe d'oumy khairy qui est toujours là.

Aussi, il faut affecter les personnels restés des années sans emploi et qui sont rémunérés par l'argent du contribuable. Mbengue ndiaye a ramené les méthodes sournoises et méchantes du PS au ministère de l'élevage, que Dieu nous préserve du parti socialiste et de ses méfaits

PS: 2017, tout sauf le parti socialiste :down: 
Louga  En Décembre, 2014 (13:26 PM) 0 FansN°: 3
Ki mome dafa wara doyale tok lek haliissam mo gueune di dowe rek niari dome nga ame dieule sa dome bou djigene bee mou melna kou dof khayadi di wakh rek sou dieuguee amerique melna kou dieugue kawgua ndah modee
Incompét En Décembre, 2014 (15:29 PM) 0 FansN°: 4
celle là, c'est l'incompétence personnifiée. Politique politichienne rek elle connaît et peut être économie familiale niveau BFEM, lol :-D  :-D 

Imaginez simplement, cette femme ministre des finances  <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">   éducation nationale ou enseignement superieur, on allait se marrer grave.

Alors à vrai dire l'élevage n'est pas dans les plans de ce gouvernement :dedet: 
La Merdeuse En Janvier, 2015 (10:06 AM) 0 FansN°: 1
sur cette photo elle pue déjà la pourriture de ses trois bouches d'incendies
Boyzpalm En Décembre, 2014 (18:02 PM) 0 FansN°: 5
Encore elle . La ministre de la Tabaski et du mouton!

La Bete Et Le Monstre En Décembre, 2014 (19:59 PM) 0 FansN°: 1
elle sent mauvais d'ici où on la voit
Aaaar En Décembre, 2014 (19:07 PM) 0 FansN°: 6
vraiment les senegalais sont de petits types ,etre ministre ce n est une de diplome,ni d accademiciens,aminata et mantoulaye guene ont demontre ,organise ,emacipe lees femmes a travers toute l afrique.elle n a pas besoin de changer d equipe ,les fonctionaires sont competents,ils travaillent pour l etat.pierre burogovoy fut le plus grand ministre des finances de tous les temps pourtant il n avait que le cap,le president loula syndicaliste du bresil.depuis 1960 le senegal a eu dans son gouvernement des personnes de tres tres haut niveau ,bradees de diplomes mais c est pas ca la question.le senegail doit maitriser sa nourriture
Hé Tarantathieu En Décembre, 2014 (19:48 PM) 0 FansN°: 1
yaw seu bakane, surement tu faits partis des sbires de cette ministre. celle là n'a pas le niveau. le team building ça te dit quelque chose ou tu es anti modernité et anti avancement.
et les gens qu'elle refuse d'affecter alors qu'ils sont payés tous les mois? lolou dou yakk xaliss, dégage way sale lécheur...
La Folle De Louga L En Décembre, 2014 (20:01 PM) 0 FansN°: 7
non il faut dire qu'elle pue trois fois
Hihihi En Décembre, 2014 (20:05 PM) 0 FansN°: 8
aminata bariwoul ay fans dall, war na sopékou nak car affairou dictature mo diekh si ministère yi, on n' est plus dans les années Diouf :dedet: 
Diakhayo En Décembre, 2014 (20:44 PM) 0 FansN°: 1
le developpement de ce pays se fera avec les pme ..ces exploitation s de type familial sont a encourager mme le ministre.merci pour le travail que vous abattez
d autre part je voudrai parler du nellore bresilien.aidez nous a les acheter du bresil a un prix subventionne .merci

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com