Transferts internationaux : La Bceao bloque Orange Money

  • Source: : Seneweb.com | Le 11 mars, 2017 à 13:03:51 | Lu 32931 fois | 47 Commentaires
content_image

Image illustrative

Ceux qui avaient l’habitude, via Orange Money, d’envoyer ou de recevoir de l’argent des pays non membres de l’Uemoa devront trouver un autre moyen de faire leurs opérations. Fin février, la Bceao a demandé à Orange de «mettre fin, sans délai (aux) opérations de transfert international d’argent qui sont hors du champ des activités qu’elles ont été autorisées à effectuer». Sont concernés : Orange Finances Mobiles Mali, Orange Money Côte d’Ivoire et Orange Finances Mobiles Sénégal.

«Comme le précisent les dispositions pertinentes du Règlement relatif aux relations financières extérieures des États membres de l’Uemoa, ces opérations relèvent exclusivement de la compétence des établissements de crédit installés sur le territoire d’un État membre de l’Uemoa ayant reçu la qualité d’intermédiaires agréés», rappelle la Bceao dans une note transmise à Jeune Afrique, qui rapporte l’information.

Le magazine précise que l’opérateur de téléphonie avait obtenu, en mars 2016, trois agréments pour l’émission de monnaie électronique au Sénégal, au Mali et en Côte d’Ivoire. Ceux-ci ne couvrent pas les transferts de devises étrangères.

Renoncer au service ou créer une banque

Selon la même source, c’est en juin 2016 que l’offre a été étendue à la France, ce qui permettait aux usagers de transférer de l’argent depuis l’Hexagone vers la Côte d’Ivoire, le Mali et le Sénégal. Jeune Afrique indique qu’il se murmure en interne qu’Orange croyait qu’il pouvait s’autoriser une telle liberté, invoquant notamment la garantie du F CFA par la banque de France.

«C’est une lecture erronée, détricote-t-on du côté de la Bceao. La France au titre de la réglementation bancaire ouest-africaine est un pays étranger. Si un usager envoie 20 euros (13 100 francs CFA) depuis Paris, et que la somme est payée en F CFA au Sénégal, c’est bien un débit pour la banque et donc un débit de devises pour la Zone Uemoa.»

Par ailleurs, souligne la source du magazine panafricain, la Bceao n’a aucune visibilité sur le volume des transferts. «Pour le seul Sénégal, les transferts annuels de la diaspora atteignent 200 milliards de F CFA. Que se passerait-il s’ils transitaient tous par Orange Money ?», interroge la source en question.

Le volume de ces transferts est marginal, jure Orange. Qui s’empresse de plaider pour une solution à l’amiable avec la Bceao. Une réunion s’est tenue à ce propos le 9 mars à Dakar. Thierry Millet, le directeur des services financiers mobiles du groupe Orange, y a représenté l’opérateur. La Banque centrale lui a signifié qu’«ils doivent renoncer à ce service en l’état, sauf à créer une banque».


Auteur: Ibrahima Fall - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (22)


Anonyme En Mars, 2017 (13:24 PM) 0 FansN°: 1
J'ai ete frappe de voir au Senegal des kioques de cette compagnie installees sur les trottoirs qui devraient etre reserves aux pietons. Mais pourquoi donner de telles autorisations?
Reply_author En Mars, 2017 (13:29 PM) 0 FansN°: 1
parce que plus y a de cantines, plus y a d'impots
dejà 200 milliards versés aux impots
Reply_author En Mars, 2017 (09:20 AM) 0 FansN°: 2
la colonialisme monÉtaire diot etre rgele
Anonyme En Mars, 2017 (13:57 PM) 0 FansN°: 2
Sonatel n'est pas l'ennemi vu que c'est une entreprise senegalaise dont l'etat et des senegalais sont present dans l'actionnariat.par contre orange money est centralisé en france.et nos pays n'ont aucun controle sur ces transactions....
Reply_author En Mars, 2017 (14:37 PM) 0 FansN°: 1
mais yaw ya mouna fénn, orange finance mobile senegal est une filiale de la sonatel et non d'orange
Reply_author En Mars, 2017 (12:42 PM) 0 FansN°: 1
drôle de façon de présenter les choses.
croyez-vous, vraiment, qu'un produit, qui porte le nom d'orange puisse être sénégalais ?
de plus, la sonatel est détenue majoritairement par france-télécom propriétaire d'orange !!! vous voulez nous prendre pour des oies ??
aujourd'hui, le seul opérateur vraiment sénégalais est tigo, n'en déplaise à certains compatriotes !!!!
il y a quelques temps, des sénégalais bon teint se sont fendus d'accusations sans fondements à l'encontre de kabirou mbodj. aujourd'hui, c'est orange qui est pris en flagrant délit de forfaiture. alors, il faut que ceux-là se réveillent de leur torpeur et se révoltent enfin pour une bonne cause : il faut que les français arrêtent de spolier les pays africains.
No_france En Mars, 2017 (14:08 PM) 0 FansN°: 3
Une société de télécom n'a pas le droit de donner des services de transferts d'argent ou même de transformer des crédits téléphonique en espece y'a qu'en Afrique qu'on le permet.
Reply_author En Mars, 2017 (10:21 AM) 0 FansN°: 1
c'est basé sur une lecture des textes ou juste un avis perso?
Alphadix En Mars, 2017 (14:11 PM) 0 FansN°: 4
Vous verrez que cette décision sera bientôt contournée soit par la création d'une "Banque Orange" qui n'aura de banque que le nom, soit par la modification de la réglementation par les pays concernés!

Anonyme En Mars, 2017 (14:37 PM) 0 FansN°: 5
Anonyme En Mars, 2017 (14:40 PM) 0 FansN°: 6
Non mais ré ba tass c'est tout simplement un problème de conformité qui peut être levé ces compagnies donnent les garanties sur les KYC
Reply_author En Mars, 2017 (18:49 PM) 0 FansN°: 1
cheuteuteuttt!!! mais gayi vs êtes vraiment très forts . moi fa deug deug je n'y comprends rien, touss, nada,rien , nothing,ndiga, dal.
Reply_author En Mars, 2017 (14:26 PM) 0 FansN°: 2
les kyc ou know your customer font partie du "due diligence" à accomplir en matière de bsa qui est la législation bancaire sur les transferts de fonds et les dépôts en banque. elle s'applique aussi aux money services businesses comme les western union et moneygram. si orange money est inscrit à la bceao, cette dernière aura assez de visibilité sur les transferts.
Anonyme En Mars, 2017 (14:49 PM) 0 FansN°: 7
La BCEAO devrait plutôt aller auditer Wari. Ils avaient commencé, mais suite à un virement en faveur de .....  :contaan:  les vaillants auditeurs ont été remis au placard. Allez fouiller Wari et ne nous pompez pas l'air....
Waa Senegal En Mars, 2017 (15:09 PM) 0 FansN°: 8
Au secours!!!!!!! Les Comptoirs Commerciaux Coloniaux reviennent avec forces en Afrique Francophone, avec la bénédiction de certains affidés. Ce sont ceux-là qui vendaient leurs compatriotes sous forme d'esclaves du temps des négriers.

Eh bien l'esclavage moderne est de retour.

Solution:

1/ diversifier à outrance les partenaires extérieurs et ne pas réserver l'exclusivité de notre économie à la France

2/ soutenir à outrance la préférence nationale (Wari, Elton, Sedima, Sonatel....)
Kirikou  En Mars, 2017 (15:31 PM) 0 FansN°: 9
Dans cette opération, le mouvement de fonds vers la zone uemoa est plus important que celle qui sort de la zone. Plus de devises qui entrent et les sociétés sont celles de la zone qui paient leurs impôts. Ce n'est pas le cas de western union ou moneygram. Si nous compatriotes trouve moins cher le service orange money why not ? Moins de charge c'est au moins 100f de gain pour celui qui reçoit. Donc une augmentation sensible du flux monétaire. Il faut que la BCEAO se fonde sur l'esprit de ses textes plutôt que sur la lettre.
Anonyme En Mars, 2017 (16:03 PM) 0 FansN°: 10
Nous souhaitons tous k la BCEAO aille jusqu'au bout sur cette affaire effectivement on a l'impression les français nous ont colonisé à nouveau merci.
Anonyme En Mars, 2017 (16:12 PM) 0 FansN°: 11
Quid des organes supports de transferts comme Wari,dioni dioni ,western et autres ?
Anonyme En Mars, 2017 (21:39 PM) 0 FansN°: 12
Seneweb!! C'est quand meme grave de reprendre un article de jeune afrique et de signer - ibrahima fall Seneweb.

Un peu plus de professionalisme.
Anonyme En Mars, 2017 (21:56 PM) 0 FansN°: 13
Ca ne metonne pas au Senegal et la Cote d Ivoire tt p se passer, les dirigants st pour la france ces just de statut

Evariste En Mars, 2017 (22:48 PM) 0 FansN°: 14
SOS crédit de 1000 FCFA leur donne droit à 200FCFA d’intérêt; soit un taux d’intérêt de 20% sur moins d'une semaine en moyenne ; ce qui usurier et personne ne s'en émeut. Imaginons qu'1 million de sénégalais fasse recours à un SOS de 1000 FCFA et que ces emprunteurs remboursent dans les 48H. Cette opération permet à Orange de se faire 200.000.000 FCFA d'intérêt sur les 48H. C'est INHUMAIN

 :emoshoot:  :fbhang:  :frustre: 
Reply_author En Mars, 2017 (15:03 PM) 0 FansN°: 1
personne ne t ' oblige a faire des crédit et quand tu le fais c ' est en connaissance de cause donc tu n ' as pas a te plaindre
Post A En Mars, 2017 (23:19 PM) 0 FansN°: 15
Je me permet d'apporter une correction sur le montant des transferts des émigrés sénégalais. Au lieu de 200 milliards, il s'élève plutôt à plus de 900 milliards de francs CFA (en 2015, source: BCEAO). [www.bceao.int]
Pape En Mars, 2017 (00:22 AM) 0 FansN°: 1
héé;ici les 200 milliards ne concerne k la france;il faut bien lire balla guay niakhtou.
Anonyme En Mars, 2017 (23:36 PM) 0 FansN°: 16
Décision normale. Soit on vend des services de télécoms soit on gère une banque. Au niveau national encore ça va mais à l'international la pression devient insoutenable sur notre monnaie.
Anonyme En Mars, 2017 (09:33 AM) 0 FansN°: 17
t faites attation aux transaction Orange Money ,orange Money N'est pas sur

Anonyme En Mars, 2017 (09:54 AM) 0 FansN°: 18
1euro=650f cfa UE??UA

1cfa=1cfa ?Ua?

Merci BCEAO
Anonyme En Mars, 2017 (12:28 PM) 0 FansN°: 19
Saway, rien n'est plus important qu'une entreprise qui verse plus de 200 milliards au trésor public. Si elle était 100 pour cent sénégalaise elle serait en faillite comme les ics à cause du népotisme, la corruption et les marabouts. Si on avait 5 entreprise aussi performantes on serait émergents. Ne contribuons à la mort de la Sonatel. Un allemand, un français ou américain se moque de connaître l'identité des actionnaires de wolfwagen, eads, Ford, l'essentiel est que ces entreprises sont enregistrées dans le pays.
Zzzzomzzzzomo  En Mars, 2017 (12:55 PM) 0 FansN°: 20
La colonisation continue avec ORANGE des transactions sans aucun contrôle MERCI BCEAO
Anonyme En Mars, 2017 (13:35 PM) 0 FansN°: 21
Quel est le rôle de l'ARTP dans le contrôle de tels trafics de monnaie opérés par ORANGE ? C'est une pratique qui risquait de ruiner les Etats membres de l'UEMOA et accéléer l'Hémorragie financière dont sont victimes nos Etats ? Vive la BCEAO !
Anonyme En Mars, 2017 (07:35 AM) 0 FansN°: 22
Battons une monaie Africaine et laisser le CFA qui ne fait qu'enrichir la France et nous appauvrir. "That is the wall to break in order to sustain our growth" La BCEAO doit changer pour etre une veritable banque Africaine

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com