Algérie : trois personnalités politiques appellent à empêcher Bouteflika de briguer un cinquième mandat

  • Source: : Webnews | Le 09 octobre, 2017 à 15:10:52 | Lu 2873 fois | 7 Commentaires
content_image

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika.

Deux anciens ministres et un général à la retraite estiment que les Algériens doivent faire front commun pour éviter le naufrage du pays. "Ça suffit !", écrivent-ils dans un communiqué diffusé dans la presse algérienne.

Trois personnalités algériennes respectées ont ajouté, dimanche 8 octobre, leur voix au débat sur les capacités du chef de l’État à gouverner, estimant qu’Abdelaziz Bouteflika « n’est plus en mesure de diriger » l’Algérie et appelant à empêcher sa candidature à un 5ème mandat en 2019.

« Le chef de l’État actuel, très lourdement handicapé, n’est manifestement plus en mesure de continuer à diriger le pays », estiment dans un communiqué commun Ahmed Taleb Ibrahimi, ex-ministre des Affaires étrangères et candidat à la présidentielle en 1999, l’avocat Ali Yahia Abdenour, ancien ministre et doyen des militants des droits de l’Homme en Algérie, et le général en retraite Rachid Benyelles, ancien chef des forces navales.

Le président algérien, 80 ans, est affaibli par les séquelles d’un accident vasculaire cérébral (AVC) survenu en 2013 qui a sérieusement affecté son élocution et sa mobilité, suscitant de constantes spéculations sur son état de santé en Algérie.

Au pouvoir depuis 1999, Abdelaziz Bouteflika, qui n’apparaît plus que rarement en public, a néanmoins été réélu en 2014 – un record de longévité à la tête de l’Algérie – et son entourage évoque publiquement sa candidature à un cinquième mandat en 2019.

 Appel à la mobilisation

Dans leur lettre, les trois personnalités accusent « ceux qui détiennent véritablement le pouvoir, à savoir l’entourage familial du président et un groupe de puissants oligarques » de « l’exhiber pour dissiper les rumeurs et montrer qu’il est toujours en vie » et de « préparer la candidature pour un cinquième mandat présidentiel d’un vieil homme impotent et incapable de s’exprimer ».

« Dans tout autre pays démocratique, pareille situation aurait conduit soit à une démission librement exprimée par le Président, au nom de l’intérêt supérieur de la Nation, soit à la destitution de celui-ci par voie constitutionnelle », écrivent-ils. Ils accusent, sans détour, l’entourage familial du président et les oligarques qui gravitent autour d’avoir « dilapidé la manne pétrolière sans se soucier de l’avenir du pays ».Pour éviter le naufrage et sauver ce qui peut l’être encore, ils appellent les Algériens à faire taire les divergences culturelles, linguistiques et politiques pour crier à l’unisson : « ça suffit! » et à créer un « front commun » contre « ceux qui ont confisqué » le pouvoir « depuis près de 20 ans ».

S’adressant à l’armée, longtemps acteur puissant du jeu politique algérien, ils l’appellent à se « démarquer de manière convaincante du groupe qui s’est emparé indûment du pouvoir » « à défaut d’accompagner le changement ».


Auteur: Jeuneafrique - Webnews






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (5)


Wampus En Octobre, 2017 (20:41 PM) 0 FansN°: 1
un 5 mandat pour un mort vivant ! c'est un film d'horreur qui vivent ces algériens  :baby-crawl: 
Anonyme En Octobre, 2017 (21:46 PM) 0 FansN°: 2
si les generaux disent,non qu'il aille se reposer,il partira accompagné de son frere said et de sa famille.L'armée aura le dernier mot,cela a toujours été comme ça depuis 1962!!!

c'est l'armée qui a remplacé ben bella par le putch de boumedienne en 1965.

En 1978,l'armée a désigné chadli benjedid a la mort de boumedienne et c'est cette meme armée qui a mis chadli sur la touche en faisant un putch en 91 et a annulé le scrutin que le FIS allait remporté.IL n'ya que les militaires algeriens qui pourront mettre fin a cette honte quand on voit un homme ravagé par un AVC et qui s'accroche au pouvoir!!!!!!!!!!!!!!!
Anonyme En Octobre, 2017 (21:53 PM) 0 FansN°: 3
cette tribune est un message de l'armée,attention bouteflika les generaux n'accepteront pas que le peuple algerien recoive un enieme bras d'honneur!!!
Anonyme En Octobre, 2017 (21:58 PM) 0 FansN°: 4
si boutef s'entete il sera deposé par l'armée c'est tout!!!c'est comme en egypte,tout passe par l'armée
Anonyme Katy En Octobre, 2017 (10:56 AM) 0 FansN°: 5
il faut savoir que boutef règne mais ne gouverne plus.ils est en ce moment ravagé par la maladie.c'est la famille qui accapare le pouvoir et gouverne le pays mais c'est fini pour boutef.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com