Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Les refrains anti-impérialiste et panafricaniste ne tiennent plus route car ils sont chantés par des usurpateurs !

Posté par: Alassane Niang| Dimanche 11 décembre, 2016 02:12  | Consulté 1624 fois  |  0 Réactions  |   

Krumah ,Nasser , Lumumba, et même Thomas Sankara se retournent et se recroquevillent péniblement dans leur tombe lorsqu’ils entendent ce faux prophète crier partout que la dictature d’un pyromane tuant son peuple est mieux pour lui que la dictature impérialiste de l’occident. A-t-il fumé un joint pour sortir de telles inepties ? a –t-il déjà visité la Gambie ? Vivre aux prés de ces soi-disant frères et partagé leur souffrance ? Quelle population a voté en Gambie ? L’occident ou les Gambiens ? A-t-on amené des Toubabs pour aller voter en Gambie ?Yaya Jammeh n’est ni un nationaliste ni un panafricain, qui doit pousser cet individu à vendre son âme au diable, Yaya n'est qu'un opportuniste comme la majorité de nos dirigeants, comme tout politiciens, il flaire le bon coup. La seule raison qui l’a poussé à sortir du Commonwealth , tourné le dos aux Etats-Unis ,est simple, ces derniers ne le soutenaient plus ni financièrement ni moralement à garder son précieux face à un peuple exténué, fatigué d’être considéré comme des esclaves. Il s’est tourné vers la Russie qui a les mêmes ambitions que ceux que vous traitez d’impérialiste, c’est dire dominer le monde. Bref là n’est pas le problème, le problème, c’est cette insulte faite à l’essence du panafricanisme, cette manie à confondre panafricanisme et nazisme sans s’en rendre compte alors que votre rôle devait plus porter sur les vraies valeurs africaines, les promouvoir et pousser cette jeunesse certes ambitieuse et ouverte, mais en perte de repère à se les approprier, votre rôle, c’est de toucher là ou vraiment ça fait mal, ces inégalités sociales et régionales, cette tendance à musicaliser la société africaine sur les chants et les danses, sur le lyrisme et les mots alors que l’urgence est de construire pour rattraper notre retard, l’indépendance, on ne l’acquiert pas par une révolution ou dans une assemblée d'éloquence, l'indépendance, on l'acquiert dans le travail et la volonté de rattraper son retard. La jeunesse africaine est loin d’être bête, elle n’est pas dans cet excès, ce radicalisme que vous prônez outrageusement sans même réellement partagé sa souffrance. Ce n’est pas vous qui aviez chassé Blaise Compaoré , ce n’est pas vous qui aviez refusé cette mainmise de la France sur les élections gabonaise pour élire Jean Ping malgré qu’il soit un vétéran du système de la France-Afrique ?N’aviez-vous pas soutenu un certain Morsi sous prétexte qu’il était légitime et qu’il avait gagné les élections et ce Barrow n’a –t-il pas lui aussi gagné ces élections ? Paradoxe quand tu nous tiens, on se perd, un panafricain doit toujours se ranger au côté du peuple et non servir de bouclier à un despote qui tue et maltraite son peuple. Seul le peuple est souverain et son choix ne doit en aucun cas être biaisé par ces sentiments puérils. Et maintenant, je me tourne vers mes concitoyens "les soi-disant nationaliste luttant conte un tyran en soutenant un tyran", l'histoire est entrain de se dérouler devant nos yeux, elle est là dans un écran de cinéma ou Yaya Jammeh le despote aveuglé par le pouvoir est entrain de faire tomber les masques de ces soi-disant nationalistes, anti-impérialiste disent-ils et tous terrés aux pays de Marianne ,assoiffés de pouvoir qui oublient que la dignité humaine passe d’abord par la justice et non par des sacrifices aux bénéfices d’ambitions maquillés. La Gambie est un Etat souverain, un pays frère, frontalier qui se trouve dans nos entrailles partageant les mêmes croyances et les mêmes cultures que nous, la laisser aux mains de ce faux dévot est un crime, une honte pour nous-même qu'importe qu'il soit surarmé et qu'il ait l’appui de la Russie, le Sénégal ne va jamais attaquer la Gambie, mais le Sénégal pourrait être la solution pour une paix durable entre nos deux nations et l'occasion se présente pour la CEDEAO et L'UA de tester la solidité de leur mécanisme de maintien de la paix. Nous n’avons pas de problème avec les Gambiens, notre problème, c’est Yaya Jammeh lui qui allume depuis 33 ans cette guerre en Casamance, lui qui a exécuté devant tous sans même avertir Tabara Samb , lui qui pille notre forêt pour le vendre aux Chinois et enfin lui qui ouvre quand il veut sa frontière et la ferme pour juste nous dire « Aller, vous faire naître !!! » Et c’est cet homme-là que vous défendiez et que vous dites que l’on ne doit surtout pas nous en mêlez ? Tous les présidents qui se sont succédés au Sénégal ont eu un problème avec ce même président et maintenant, c’est nous le problème parfois l’hypocrisie nous rend vraiment amnésiques, la haine que je ressens contre Macky Sall ne doit en aucun cas corrompre l’amour que j’ai pour mon pays, cet amour de me solidariser lorsque ces intérêts sont menacés et c’est cette attitude qui fait défaut à nous sénégalais différencier politique et la République.

 L'auteur  Alassane Niang
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Alassane Niang
Blog crée le 24/05/2016 Visité 172415 fois 83 Articles 1710 Commentaires 13 Abonnés

Posts recents
La démocratie face à la dictature financière
Excellence, votre émergence se construit sur nos cadavres !
La santé au Sénégal et ces milles maux !
La santé au Sénégal et ces milles maux !
TOP 10 des bouffons de la République
Commentaires recents
Les plus populaires
La mort programmée du Thiebou Dieune
Moi aussi Karim m’a appelé
Karim Wade va –t-il accepté d’être gracié par Macky pour être son futur vizir ou refuser pour être son futur challenger ?
Et pendant ce temps les jeunes de Colobane croupissent en prisons par ce qu’ils sont des Badolos
L'hôpital sénégalais est un mouroir !