Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

La mort programmée du Thiebou Dieune

Posté par: Alassane Niang| Mardi 24 mai, 2016 22:05  | Consulté 29435 fois  |  0 Réactions  |   

Surpêche, licence en veux-tu en voilà, Je suis en train d’assister au plus grand phénomène que tout homme qui adore le Yassa Guinaar aimerai voir. Le Yaaboy (harengs et sardinelles) plus cher que le poulet YES WE CAN!
427 000 TONNES de saisis par ans pour une misérable 2 % sur le PIB national et 12 % PNB du secteur primaire à ce rythme, Madame le ministre de l’élevage veut nous plonger coûte que coûte dans aquaculture (pisciculture)thiebou dieune bou amoul khorome mais ki koumou yepp ! ndaw thiep bou lawett du riz saumâtre à souhait !
La disparition de mon Thiebou Dieune est inéluctable à moins d’un long repos biologique et un renforcement rigoureux du contrôle de notre espace maritime.
Oui c’est possible du Sombii pour les Badolos et le Yassa poulet pour tous falagnou dieum dé !
Cela aura quand même le mérite de diminuer le taux de cholestérol pour les partisans de sieste. 
Et le Yassa aux poulets devient le plat national,mon rêve qui aussitôt s’envole bien vrai que le poulet sera notre premier aliment mais il s’agit de quel poulet ? poulet français, allemand, italien je pourrais goutter tendrement ces cuisses qui sont si fondantes moi et mes amis Goorgorlou mais 30 000 sénégalaise nombres qui a sensiblement augmenter verront leurs emplois menacés par ce que leur poulet et cuisse sont chères à cause de la cherté des aliments quant aux poulets européens ils seront imbattables à moins d'un brin de nationalisme car subventionnés et non taxable marquant ainsi le déclin d’un secteur avicole qui a contribué rien qu’en 2011 ,130 Milliards sur la balance économique.
A côté de ce plat banal, le Thiebou mbam et les Touffés vont se faire rare par ce que tous les Mbams seront entre Sogas et Chine .loin d’être Selbé Ndom nak.
Le peu de brebis de qualités prêtes à produire pour une autosuffisance en mouton traversent chaque jour les frontières de la Mauritanie en quittant Dara Djolof ,Barkedji ,et c’est ces mêmes pays qui nous fournit en mouton paradoxe !
Notre espoir repose sur la quantification afin de booster la production de viande par l’accélération du processus de métissage entre les races locales et les Charolais ,hollandais(bovins) et le Ladoum à moins d’arrêter d’en faire un animal de luxe peut bel et bien dépanné par le métissage des Toulabers pour une meilleure rapidité de la production via la croissance pour que cela soit possible le ministre de l’élevage ne devra pas être un ministre visible que lorsque la Tabaski pointe son bout de nez mais être présent et peaufiner de vrais stratégies nous permettant d’avoir de l’espoir un jour que le mouton de Tabaski ou la viande soit une banalité pour tous .Je précise nak viande de mouton ,de bœuf et de chèvre pas de Mbamm déé !

 

Alou Niang

Secretaire executif Senegal Jokna § Afreekastands

Alassane.niang@afreekastands.org

 L'auteur  Alassane Niang
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Alassane Niang
Blog crée le 24/05/2016 Visité 178707 fois 86 Articles 2004 Commentaires 13 Abonnés

Posts recents
L\'avenir de l\'Algérie entre les mains d\'une bataille de succession.
La presse du peuple s\'est domestiquée au profit du pouvoir !
La presse du peuple s\'est domestiquée au profit du pouvoir !
La démocratie face à la dictature financière
Excellence, votre émergence se construit sur nos cadavres !
Commentaires recents
Les plus populaires
La mort programmée du Thiebou Dieune
Moi aussi Karim m’a appelé
Karim Wade va –t-il accepté d’être gracié par Macky pour être son futur vizir ou refuser pour être son futur challenger ?
Et pendant ce temps les jeunes de Colobane croupissent en prisons par ce qu’ils sont des Badolos
L'hôpital sénégalais est un mouroir !