Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

L'histoire du pécheur , parti pécher et qui n'est jamais revenu!

Posté par: Alassane Niang| Dimanche 30 octobre, 2016 23:10  | Consulté 268 fois  |  0 Réactions  |   
J'ai quitté l'aube pour rallier les plages de Thiawlene ,moi qui étais victime de mon premier amour, la mer, je partis le rejoindre pour qu'elle m'offrît ce qu'elle a de plus précieuse, Ces Thiofs devenus rares, ces dorades et ces mérous que je vendais pour offrir à ma chère épouse ces plus belles parures, ces tissus de Bazin riches et ces Waxx qui l'élevait aux dessus des belles-dames. J'jetais devenu ce pécheur qui errait au large de l'océan à la recherche de petite sardinelle, prêtes "au pépéshou" soupe au sardinelle, bon plat pour ce pauvre que j 'étais devenu. Depuis une semaine, la pleine lune nous guidait, le bruit des marmites et les chants timides de mes frères nous donnent la force de continuer,Ndiaga s'occupait de temps en temps à nous égayer de ces talents de comédien. L'espoir de nouvelle prise se dissipait, que ces sardines, ces yaaboys et ces foutus Pans Pans de bateaux chinois, russes et européens qui ne laissent rien passer avec leurs filets voraces. Nos filets mono-filaments interdites depuis 1998 qui continuent aujourd'hui à nous permettre de ramasser les miettes laissées par ces monstres, un petit crime contre les petites espèces, un petit crime dont nous ne sommes pas les coupables, c'est notre gagne-pain. Après avoir tourné en rond sans pouvoir rien prendre dans nos filets, le peu de sardinelles que nous avons eu, nous a maintenues en vie. Ma femme qui était à son 8éme mois de grossesse, ne peut pas m'accueillir sans que je ne puisse rien faire, les médicaments, l'accouchement, ma vieille mère malade ont fini par me donner le mal de mer, fait insolite. Nous décidâmes, après une longue discussion, de virer au nord sur les cotes mauritaniennes, une zone que nous avions déjà visitée avec ces eaux poissonneuses, nous passâmes à Saint-Louis pour nous enquérir de la situation, nos frères de GUETT NDAR qui nous rassurèrent du temps merveilleux qu'il faisait, nous repartîmes alors malgré ce brouillard qui nous envahissaient de frayeur, arrivé dans les eaux mauritaniennes, nous commençâmes à pécher, la gaieté se voyait dans nos visages à la vue de ces espadons, ces capitaines graisseuses et dodues qui sautillaient, une courte trêve avec le désespoir, interrompu par cette détonation, Ndiaga qui s'activait à tirer les filets, tomba comme un statut dans les eaux, du sang gisait, nous n'eûmes pas le temps de nous ressaisir que les rafales pleuvèrent, les uns et autres tombèrent entre la barque et les eaux, c'étaient les gardes cotes mauritaniennes qui nous avais repérées, nous étions donc dans les eaux interdites de pêche.   Pendant ces 3 minutes qui me restaient à vivre, je me suis mis à penser à cet enfant qui naîtra sans moi, se demandant à sa mère, ou se trouve son père, à la souffrance de ma chère mère qui agonisera du vide que j'ai laissé à ces côtés et de mon épouse qui ne s'en remettra pas, j'ai pensé à le cimetière paisible de Thiawlene que je ne goûterai pas, prés des rivages, j'aurais aimé y être enterré comme tout bon Lébou .   À ces pensées, je tombais, flottant dans les eaux, les yeux au ciel, je voyais ces aigrettes gazelles, ces albatros et ces pétrels qui volaient aux dessus de moi, ils me hurlèrent et me chahutèrent avec véhémence de les avoir piquées leurs petits desserts de sardinelles, je suis sûres qu'ils ne laisseront mon corps indemne.  
 L'auteur  Alassane Niang
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Alassane Niang
Blog crée le 24/05/2016 Visité 185560 fois 92 Articles 2305 Commentaires 13 Abonnés

Posts recents
Que nous sommes injustes!
Les enseignements à tirer de cette élection législative .
Les enseignements à tirer de cette élection législative .
Les enseignements à tirer de cette élection législative .
Les tops et les flops de la campagne des différentes coalitions
Commentaires recents
Les plus populaires
La mort programmée du Thiebou Dieune
Moi aussi Karim m’a appelé
Karim Wade va –t-il accepté d’être gracié par Macky pour être son futur vizir ou refuser pour être son futur challenger ?
Et pendant ce temps les jeunes de Colobane croupissent en prisons par ce qu’ils sont des Badolos
L'hôpital sénégalais est un mouroir !