Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

HCCT : Table des profitards ou des représentants du peuple?

Posté par: Alassane Niang| Samedi 03 septembre, 2016 17:09  | Consulté 310 fois  |  0 Réactions  |   

L'élection des membres du HCT( le haut conseil des collectivités locales )est calée pour demain. En attendant on se fait des menaces par presse interposée, on bande les muscles, on promet sabotage et bourrage. Pourtant le début ne promettait pas tant de polémique et de convoitises, on craignait même un boycott total de la part des partis politiques surtout de l'opposition. Ce qui n'est pas le cas il a suffi que l'odeur du gâteau sente pour que tous retournent leurs vestes, bafouent leurs principes et acceptent d'aller au front. Ceux qui dénonçaient hier cette mascarade se regroupent en coalition pour espérer avoir leur part. Cette situation prouve encore la primauté du réalisme politique sur les préoccupations réelles du peuple. On crie fort, harangue et sermonne sur des principes alors que l'on pactise en douceur avec le diable. Le Pds en est l'exemple patent, eux qui criaient contre l'injustice, la misère du peuple. Il a fallu que l'on leur jette un morceau d'os pour qu'ils fassent un revirement à 90 degrés. Pendant que le peuple trinque dans l'incertitude d'une Tabaski qui s'annonce morose, des avances de salaires misérables surtout pour les enseignants.


Aujourd'hui on tend à une institution vraiment budgétivore avec une manne de 200 milliards, un haut conseil qui superpose en quelque sorte ses compétences avec les autres institutions étatiques.
-En effet ,sur le plan foncier les avis et les conseils donnés par le haut conseil des collectivités territoriales risqueraient de rejoindre les rapports de la commission sur le foncier ou peut même les rendre caduques. Dans la mesure ou ce rapport concerne surtout le milieu rural ou les réserves fonciers sont assez importantes.


-Pour la coopération entre territoire, la commission des dialogues territoriales(CNDT) récemment créer dont la vocation est la promotion du dialogue territoriale risquerait de mourir et d'être un mort-né, une coquille vide .si l'on sait que la coopération territoriale obéit d’abord à un dialogue entre les collectivités qui font souvent face aux conflits liés aux problèmes de délimitations.

 

-Dans le cadre législatif, l'insuffisance de production législatif pourrait donner peut-être un brin de pertinence à cette institution par ce que le leadership local et la traduction des revendications locales de la base au sommet n'est pas si effectif. Les députés à l'assemblée nationale ont une certaine limite pour porter les revendications de ceux qui les ont élu, on parle plus de député du peuple que de député d'une circonscription ou d'une zone ? L'enjeu politique donc se trouverait dans le fait qu' il permet d'abord à un parti de consolider sa base dans une zone donnée en les représentant réellement dans les instances de décisions ce qui permet une certaine légitimité .mais ensuite ,il permet aussi de détenir une bonne cartographie de l’électorat même si cette cartographie pourrait s’avérer faussé dés le départ par le jeu d'ambition qui se dessine.


En définitive les politiciens sont doublement gagnants dans cette élection car elle leur permet une meilleure implantation au niveau local mais aussi une variation dans leur recherche perpétuelle de satisfaction de leur clientèle politique .Le peuple ,dans sa globalité perd ,par ce qu'il continue à nourrir une franche de sa population qui cherche des moyens de le domestiquer.

 L'auteur  Alassane Niang
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Alassane Niang
Blog crée le 24/05/2016 Visité 164962 fois 77 Articles 1406 Commentaires 13 Abonnés

Posts recents
Affaire khalifa Sall: en attendant ici à Ndoumbelane.
CITOYENS RUFISQUOIS ,PRENEZ VOTRE DESTIN ET REFUSER D\'ETRE LEUR CATIN !
TRAIN TER: APIX crée des pauvres à la place des riches
le vol change avec orange
Le paradoxe sénégalais n’est pas une preuve d’hypocrisie mais d’égoïsme et d’opportunisme.
Commentaires recents
Les plus populaires
La mort programmée du Thiebou Dieune
Moi aussi Karim m’a appelé
Karim Wade va –t-il accepté d’être gracié par Macky pour être son futur vizir ou refuser pour être son futur challenger ?
Et pendant ce temps les jeunes de Colobane croupissent en prisons par ce qu’ils sont des Badolos
L'hôpital sénégalais est un mouroir !