Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Forêt de Mbao : S.O.S Le plus grand poumon vert de Dakar se meurt !

Posté par: Alassane Niang| Jeudi 30 juin, 2016 03:06  | Consulté 1432 fois  |  2 Réactions  |   

 

Des stations d’essences, des maisons qui poussent, des parcelles de champs plus visibles que les arbres d’acajous, des eucalyptus qui n’ont plus de feuilles, le peu de singes et d’écureuils restent souvent cachés entretenant l’étonnement par des cris d’enfants partie cueillir les fruits d’acajous.
Telle est aujourd’hui la triste description de la forêt de Mbao. Cette forêt qui se situait autrefois entre Sicap -Mbao et Petit –Mbao est entrain de vivre ces derniers jours .L’urbanisation rapide favorisé par la construction de l’autoroute à péage, et l’extension des cités environnantes devenus surpeuplées expliquent cette lente agonie.
L’utilité aujourd’hui de la forêt de Mbao réside dans le maintien de l’équilibre qu'elle joue dans une région hyper polluée, la nécessité de sa protection ne fait plus aucun doute. Mais c’est une politique forte en symbiose avec les règles qui impliquent aujourd’hui la notion du développement durable qu'il faut pour la sauver.
A l’heure ou la forêt de ALLOU KAGN n’est que l’ombre d’elle-même, croulant lentement sous les coups mortels des mines de carriers et des fumer des cimenteries.
A l’heure ou la mare de technopole s’embourbe entre dépôts d’ordures ,arène nationale et captages d’eaux usées ,c’est une honte que ceux qui sont sensés maintenir la qualité de vie de la région soit les premiers à porter et promouvoir les germes de sa dégradation .La forêt de Mbao était la seule filtre capable de recyclée cette large fumée qui montent à Dakar .
A l’avenir ne soyez pas surpris de voir le nombre d’asthmatiques, de cancéreux, de tuberculeux augmenter d’autant plus que de nos jours Dakar reste en ce qui concerne la tuberculeuse la région la plus touchée (3609 cas en 2013) à cause de sa forte densité et forte dégrée de pollution .Aujourd’hui l’aménagement dans la région de Dakar prend moins en compte le respect de l’environnement qui devait être prioritaire dans une si petite presqu’ile qui n’est ni épargnée par l’avancée de la mer ,ni par l’érosion côtière .
La forêt de Mbao est entourée d’usines, de stations et des maisons qui grignotent le peu d’espace qui lui reste, une forêt soit disant vierge dans une ville, déflorée depuis belle lurette et qui n’entend que sa triste mort

 L'auteur  Alassane Niang
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (2)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Anonymevrai En Juin, 2016 (15:35 PM) 0 FansN°:1
Senegalais ne connait pas vie saine
Sa Matt Goloniaye En Juillet, 2016 (17:28 PM) 0 FansN°:2
Je doute votre cri soit entendu!

Ce massacre de la foret est tres grave!

Merci!

Ajouter un commentaire

 
 
Alassane Niang
Blog crée le 24/05/2016 Visité 190695 fois 94 Articles 2949 Commentaires 13 Abonnés

Posts recents
Le début d\'une balkanisation de l\'Europe?
khalifa sall a le droit d\'être jugé dans un délai raisonnable.
Que nous sommes injustes!
Les enseignements à tirer de cette élection législative .
Les enseignements à tirer de cette élection législative .
Commentaires recents
Les plus populaires
La mort programmée du Thiebou Dieune
Moi aussi Karim m’a appelé
Karim Wade va –t-il accepté d’être gracié par Macky pour être son futur vizir ou refuser pour être son futur challenger ?
Et pendant ce temps les jeunes de Colobane croupissent en prisons par ce qu’ils sont des Badolos
L'hôpital sénégalais est un mouroir !