Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

EH BIEN MES AMIS, VOLER DES MILLIARDS ET ARRÊTER DE VOLER DES POULETS !

Posté par: Alassane Niang| Lundi 20 juin, 2016 04:06  | Consulté 1240 fois  |  1 Réactions  |   

Une justice à deux  balles, justice pour les riches victimes, justice pour les pauvres coupables et pas de justice pour les coupables riches. Dans un monde capitaliste, le pouvoir de l’argent est omniprésent dans les rapports entre individus mais aussi ce qui les unis.

 en effet La justice des hommes n’est plus juste, elle  est habillée d’une façade pour tromper le peuple  et faire croire que l’homme n’est pas parfait ce qui ne doit aucunement constituer    une excuse, elle est un constat le Sénégal   pays de la Téranga, pays de Maslaa, pays de  kersaa  ne déroge pas à la règle,  la capitalisation du système  dans sa globalité ou le pouvoir de l’argent décide de tout.

La justice , que celui qui n’en as pas  donc se suicide .A l’heure où de nombreux détenus croupissent  en prisons sans être juger, les voir s’entasser  comme des sardines dans le très hard et éprouvant Rebeuss pousse à se demander si les défenseurs des droits de l’hommes ne choisissent pas  leur luttes .la lutte qu’ils mènent souvent pour améliorer les conditions de vie de ceux qu’ils appellent des prisonniers politiques  qui souvent préfèrent  détourner l’argent destiner à la construction de structures sociaux souvent urgents ( hôpital, un lycée )dans  les régions, les villages.

   Liberté conditionnelle, liberté provisoire, une injustice déguisée de Masla et de copinage conditionnée par le statut de la personne accusée, son  affinité avec le pouvoir  et son poids financier. Aujourd’hui   la technique la plus  banale utilisée  est le prétexte de la  santé fragile ou d’une maladie incompatible avec l’univers carcérale,  alors que leur cellules ne sont pas loin des chambres de motels inversement des pauvres détenus qui se partagent entre eux une cellule  bondée incapable de trouver un bon avocat pour les défendre, leurs détentions perdurent, perdants des années sans être juges pour des présumés innocent, grave comme violation d’un droit !

Les  trafics d’influences  et interventions des uns et autres sont monnaies courantes et ne concernent que les puissants .La dépendance de la justice n’est plus ce bouillard qui tente de cacher l’injustice, elle s’éclaircit et devient  flagrante. Elle se trouve entre les mains du  prince qui la manie à sa guise décidant qui enfermer aux cachots et qui  libérer.

L’injustice ne se limite plus dans les  prisons ,pour le pauvre voleur de poulet  qui sort libéré , sa réputation précède sa sortie .son avenir en ruine à cause d’ un jugement cruel  porté par  la  société  allergique à toute idée d’insertion sociale, tout le contraire du bandit à col blanc .

Grand détourneur de deniers publics  après une vie carcérale plus proche de la quiétude que de la punition. Il se voit  décoré, porté en triomphe, adulé, désigné comme référence, faisant mention de la mérite de sa mère pour le libérer de sa conscience qui n’a pas fini de se culpabiliser. Comme quoi, l’argent pousse la société à être hypocrite.

 L'auteur  Alassane Niang
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés: Justice, Senegal, Argent, Pauvre, Voleur
Commentaires: (1)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Jinn En Juin, 2016 (18:36 PM) 0 FansN°:1
Ya pas meilleur titre que le vôtre.
Prkoi voler des poules et gaz butane pour croupir éternellement en prison alors ke pour des milliards pas de peine et on devient important

Ajouter un commentaire

 
 
Alassane Niang
Blog crée le 24/05/2016 Visité 190820 fois 94 Articles 2960 Commentaires 13 Abonnés

Posts recents
Le début d\'une balkanisation de l\'Europe?
khalifa sall a le droit d\'être jugé dans un délai raisonnable.
Que nous sommes injustes!
Les enseignements à tirer de cette élection législative .
Les enseignements à tirer de cette élection législative .
Commentaires recents
Les plus populaires
La mort programmée du Thiebou Dieune
Moi aussi Karim m’a appelé
Karim Wade va –t-il accepté d’être gracié par Macky pour être son futur vizir ou refuser pour être son futur challenger ?
Et pendant ce temps les jeunes de Colobane croupissent en prisons par ce qu’ils sont des Badolos
L'hôpital sénégalais est un mouroir !