Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Affaire khalifa Sall: en attendant ici à Ndoumbelane.

Posté par: Alassane Niang| Mardi 28 février, 2017 16:02  | Consulté 1639 fois  |  0 Réactions  |   

Au-delà de la bataille d’opinion perdue d’avance à cause d’une bourde qui l’enfonce plus qu’il ne le dédouane. Au-delà des explications du pouvoir sur ce semblant de justice à deux vitesses ou seul l’autre camp sera entendu.

Méditons, méditons profondément sur notre système actuel, Un système où l’on se demande souvent si nos fonctionnaires méritent leur salaire, ils commencent à 10h et rentrent à 15 heures. Un système où il y a toute sorte d’immondice à cause d’une pauvreté manifeste d’une classe sociale majoritaire, une classe qui pour survivre est obligé d’agresser, de tuer, de se tuer dans les pirogues. Une classe assoiffée et affamée qui ne peut prendre un choix qu’en fonction des intérêts de son instinct, son ventre bien sûr.
On voit  tous ces gens qui crient, qui s’opposent, qui défendent le pouvoir , expatrier leur fils à l’hexagone aux frais du contribuable en essayant de couler à vie l’avenir des pauvres badolos . Ce n’est qu’ici à Ndoumbelane que l’on voit un voleur crier sans honte les dérives du népotisme qu’il a lui-même participer à instaurer. C’est aussi ici à Ndoumbelane que l’on voit un voleur être porter en triomphe et devenir président. Un voleur est un voleur qu’il soit président opposant ou un maire cela n’enlève rien de ce qu’il est. 
Le peuple doit prendre sa responsabilité et j’ai peur que cela se fasse de façon brutale. Lorsque le trop-plein d’injustice aura rempli les cœurs, lorsque cette matrice qui tourne ne se suffira que des mêmes têtes alors là, nous pouvons craindre le pire. Le pays de El hadji Malick , Cheikh Ahmadou Bamba et de bien d’autres hommes de Dieu ne sera pas épargné si le nafekhisme devient la règle et que dire la vérité équivaudrait à ton isolement.

 Ne nous leurrons pas, ceux qui prennent le risque de dénoncer les dérives du système ne sont en aucun cas des rebelles qu’il faudrait jeter en pâture. La majorité d’entre eux met en jeux leur avenir pour un idéal plus grand, ils se sacrifient alors que dieu seul sait que leur famille compte sur eux. Ils sont obligés de faire face à trois fronts : les exigences de leur propre famille, le regard avec mépris d’un certain pan du peuple et les acteurs corrupteurs, dissuasifs de ce système pourris. Ils sont seuls, incompris, on les accuse de « tirer sur tout ce qui bouge ». Personne ne détient la vérité absolue. Ils te jettent souvent à la figure, lorsque cette évidence les surprenne « Tu es qui pour oser nous donner des leçons de morale ? »
Ils se dérobent et se réfugient dans leurs orgueils, leurs amours-propres et leurs mépris à l’égard de ta personne.
Comme si la morale dépendait de la personne qui la donnait.
Comme si la leçon devait avoir un nom, un âge, un statut.
Et bien comme si la vérité ne sort que sur la bouche des princes.
Ils oublient que l’homme est un être plein de défauts, imparfait naturellement. La vérité n’est pas l’apanage d’une seule personne ou d’un groupe de personnes, la vérité est une lumière qui voyage et ne se pose qu’au bon moment. La vérité peut tomber amoureuse et elle ne tombe amoureuse que de ceux ou celles qui oublient souvent leur propre personne, qui oublient leur cœur, leurs désirs, leurs égos et les tentations qui les assaillent. Il arrive que les personnes sélectionnent les vérités qu’ils aimeraient bien attendre, les vérités qui les caressent ou qui jettent l’opprobre sur l’autre. Pour les vérités qui les mettent devant un miroir, qui les montrent la triste réalité, ils préféreront s’en détourner en les confondant à la jalousie à la haine pour se réconforter et se rassurer aux plus profonds d’eux-mêmes de leur conscience qui les culpabilise. Apprenons à revoir nos attitudes et primons la vérité si nous voulons réellement d’un Sénégal émergent.

 L'auteur  Alassane Niang
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Alassane Niang
Blog crée le 24/05/2016 Visité 189120 fois 92 Articles 2778 Commentaires 13 Abonnés

Posts recents
Que nous sommes injustes!
Les enseignements à tirer de cette élection législative .
Les enseignements à tirer de cette élection législative .
Les enseignements à tirer de cette élection législative .
Les tops et les flops de la campagne des différentes coalitions
Commentaires recents
Les plus populaires
La mort programmée du Thiebou Dieune
Moi aussi Karim m’a appelé
Karim Wade va –t-il accepté d’être gracié par Macky pour être son futur vizir ou refuser pour être son futur challenger ?
Et pendant ce temps les jeunes de Colobane croupissent en prisons par ce qu’ils sont des Badolos
L'hôpital sénégalais est un mouroir !