Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

La santé au Sénégal et ces milles maux !

Posté par: Alassane Niang| Lundi 10 avril, 2017 02:04  | Consulté 241 fois  |  0 Réactions  |   

On va directement rentrer sur le fond du sujet. Sur le décor, on peut voir à l'œil nu les difficultés de ce secteur, il suffit d'être malade, d'avoir un malade ou d'être face à une urgence pour s'en rendre compte. La santé est aujourd'hui au Sénégal, un luxe pour ce pauvre à qui la cherté des soins le laisse impuissant. Les problèmes que rencontre aujourd'hui le secteur sanitaire sont de plusieurs ordres malgré que le gouvernement fait quand même des efforts.

-L'acte 3 de la décentralisation et ces limites : L' Acte 3 a accentué les problèmes déjà le déficit de moyens notés s'est ajouté à la délocalisation des structures de santé au profit des collectivités locales qui ne sont pas préparés à de telles charges, d'ou les mouvements d'humeurs rencontrés et surtout la floraison de cabinet privé qui détournent les patients des structures publics. En effet, le personnel de santé déployé dans des collectivités nouvellement constituées éprouvent d'énormes difficultés, car faisant face à des structures de santé laissée à eux-mêmes.

-Le paradoxe entre la qualité de la formation et l'insuffisance de personnel : la qualité de la formation dans ce domaine n'est plus à démontrer , le Sénégal polarise en matière de formation en médecine toute la sous-région, le paradoxe se trouve dans sa difficulté de satisfaire sa demande locale en effet sur une population totale de 14.799.859 d'hbts, nous avons 1.813 medecin ce qui fait 1 médecin pour 8 163 Hbts alors que la norme devait être pour 1000 Hbts . Un personnel vieillissant qui n'est pas toujours renouvelé et de jeunes chômeurs sortant fraichement de l'université, autres faits le personnel n'est pas bien repartis ni géographiquement, par exemple sur 63 ophtalmologues, les 57 se trouve dans les régions de Dakar , c'est le cas aussi d'autres disciplines comme les pneumologues ou sur un total de 15, 11 se sont concentrés à Dakar, la très forte concentration de médecin à Dakar oubliant le reste du pays. Ce qui constitue même une cause d'exode rural.

-L'accès aux soins, un prolongement de l'inégalité sociale : la santé n'a pas de prix dit-on et pourtant sous nos cieux, elle a un prix qui coûte excessivement cher, les maladies chroniques telles que le diabète, l'insuffisance rénale, le cancer. Une maladie comme l'insuffisance rénale compte plus de 80.000 personnes concernées même si la gratuité de la dialyse est à saluée, les coûts de l'ordonnance sont un fardeau pour les patients qui épuisés et pauvres attendent leurs morts, ces ordonnances peuvent aller à 200.000 frs par mois ce qui est énorme
Avec 20 hôpitaux et 70 centres de santé le Sénégal le Sénégal ne manque pas de structures de santé si on y met l'apport des privés seulement l'équipement peine aujourd'hui à être renouvelé, ce qui est devenue une urgence si l'on suit les récents évènements qui ont secoué ce secteur.

 L'auteur  Alassane Niang
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Alassane Niang
Blog crée le 24/05/2016 Visité 185575 fois 92 Articles 2305 Commentaires 13 Abonnés

Posts recents
Que nous sommes injustes!
Les enseignements à tirer de cette élection législative .
Les enseignements à tirer de cette élection législative .
Les enseignements à tirer de cette élection législative .
Les tops et les flops de la campagne des différentes coalitions
Commentaires recents
Les plus populaires
La mort programmée du Thiebou Dieune
Moi aussi Karim m’a appelé
Karim Wade va –t-il accepté d’être gracié par Macky pour être son futur vizir ou refuser pour être son futur challenger ?
Et pendant ce temps les jeunes de Colobane croupissent en prisons par ce qu’ils sont des Badolos
L'hôpital sénégalais est un mouroir !